Risque électriquesce qu'il faut retenir

Diagnostic electrique

Le Risque électrique et ses conséquences.

Le risque électrique comprend le risque de contact, direct ou non, avec une pièce nue sous tension, le risque de court-circuit, et le risque d'arc électrique. Ses conséquences sont l'électrisation, l'électrocution, l'incendie, l'explosion…

L'électricité est dangereuse. On déplore en France, chaque année, plusieurs milliers d'accidents corporels, dont au moins 200 sont mortels, et plus de 4 000 incendies (source : Promotelec).

Les incendies peuvent être provoqués par plusieurs phénomènes :

  • un échauffement des conducteurs dû à leur section insuffisante ou à une demande de puissance trop importante (surcharge) ;
  • un court-circuit entre les parties conductrices (ce qui provoque une surintensité avec un échauffement important) ;
  • un mauvais contact dans les appareillages ou les raccordements (échauffements) ;
  • un arc électrique dû au mauvais isolement des parties conductrices ou à la présence d'humidité.

Le court-circuit électrique

Le court-circuit est dû à un contact accidentel entre la phase et le neutre ou entre deux phases en triphasé. Il provoque une forte augmentation de l'intensité en un temps très bref, ce qui se traduit par une augmentation de la température des conducteurs, modifie les propriétés du métal, détruit l'isolant et échauffe les supports (moulures, goulottes, conduits).

La surcharge électrique

La surcharge est due au passage d'une intensité trop importante par rapport à la section des conducteurs. Les conséquences sont similaires à celles provoquées par un court-circuit (échauffements et risques d'incendie) mais d'une intensité moindre. Cependant, le phénomène pouvant durer dans le temps, le risque reste élevé.

dispositifs de protection électrique

Pour se protéger de ces phénomènes, on a recours à des dispositifs de protection interdisant de dépasser une certaine intensité selon la section des conducteurs du circuit à protéger. Ces dispositifs doivent également assurer une coupure très rapide en cas de court-circuit.

diagnostic électrique: Risque électriques par Consomag

Les risques corporels

Le passage du courant électrique à travers le corps humain peut provoquer des effets patho-physiologiques qui vont des picotements jusqu'à l'arrêt cardiaque.

On distingue deux sortes de contacts avec des parties électriques :

  • Les contacts directs sont ceux du corps humain avec un conducteur sous tension et le sol.
  • Les contacts indirects s'effectuent entre le corps humain, un appareil accidentellement sous tension et le sol, par exemple un fil dénudé en contact avec la carcasse métallique d'un appareil ménager (défaut d'isolement).

Le passage du courant électrique dans le corps dépend de nombreux facteurs :

  • la résistance du corps humain ;
  • la callosité et l'humidité des mains (encas de contact avec la main) ;
  • la nature du revêtement de sol (plus ou moins conducteur) ;
  • la nature des chaussures ;
  • la durée du contact.

Toutefois, il est important de savoir qu'une tension supérieure à 25 V en courant alternatif dans de mauvaises conditions peut être mortelle. De même, avec le courant domestique, une intensité supérieure à 40 mA (milliampères) est mortelle.

Prise de terre et dispositifs différentiels

Pour se prémunir contre ces risques électriques, on a recours à la prise de terre et aux dispositifs différentiels à haute sensibilité (30 mA) qui permettent de couper l'alimentation avantl'électrocution.

Les surtensions électrique

Enfin, il existe un autre risque non négligeable : la surtension.

Les surtensions les plus importantes sont d'origine atmosphérique : la foudre.

La foudre peut tomber directement sur une ligne électrique aérienne (ce qui est assez rare), créer une surtension dans le réseau qui se déplace à la vitesse de la lumière et peut atteindre 5 millions de volts. Mais la foudre peut aussi créer une surtension par rayonnement magnétique en tombant à proximité d'une habitation ou encore créer une surtension par le réseau de terre. Une surtension dans une installation électrique se traduit généralement par la destruction des équipements électroniques, la détérioration des appareils électroménagers, la perturbation des systèmes d'alarme ou informatiques.

Même si le distributeur ERDF met en œuvre de nombreux procédés pour éviter les surtensions dues à la foudre, la norme exige d'équiper les installations électriques dans les zones à risque de dispositifs spécifiques : les parafoudres.

Le diagnostic électricité, désormais obligatoire avant toute transaction immobilière, va mettre en avant tous les défauts d'une installation ancienne. Il est un excellent indicateur de l'état d'une installation pour qui n'est pas professionnel.

La rénovation de votre installation vous garantira des circuits adaptés à vos appareils, des prises de courant en nombre suffisant et placées aux endroits les plus utiles (une prise de terre qui va sécuriser votre installation électrique et des protections désormais obligatoires pour les enfants), des éclairages qui mettent en valeur votre intérieur, une plus grande sécurité, ainsi que la réalisation d'économies.


N'hésiter pas à nous contacter si vous envisager de réaliser un DPE ou Dossier de Diagnostics Techniques (DDT) sur le GRAND TOULOUSE par exemple à COLOMIERS ou sur la commune de TOURNEFEUILLE également sur la commune de FONSORBES ou sur la commune de TOULOUSE. Nous intervenons également sur BLAGNAC

Une question, un conseil,
un Devis Gratuit , contacter-nous
Tél : 05 61 06 46 03
Mobile : 06 14 23 07 53


Diagnostic électricité

L'électricité chez vous
en toute sécurité

Au sommaire