Installation électrique, la protection des personnes et des biens


diagnostic électrique Haute-Garonne   installation électrique | suivant

Disjoncteur différentiel et prise de terre

diagnostic électrique - prise de terreDans chaque habitation, appartement ou pavillon, l'installation électrique doit être commandée par un disjoncteur général. Son rôle :

  • permettre de couper le courant sur l'ensemble de l'installation,
  • veiller à ce que la puissance utilisée ne dépasse pas celle souscrite dans votre abonnement,
  • couper le courant en cas de court-circuit.

Si ce disjoncteur est différentiel (marqué 500 mA ou 650 mA pour les modèles anciens) il joue un rôle supplémentaire de protection si votre installation comporte une bonne prise de terre.

Il coupe automatiquement le courant lorsqu'une partie métallique, par exemple la carcasse extérieure d'un appareil électrique raccordé à la terre, est mise accidentellement sous tension.

Lorsque le disjoncteur général n'est pas différentiel, un dispositif différentiel de sensibilité appropriée doit être installé à l'origine de l'installation.

Disjoncteur différentiel et prise de terre de valeur appropriée sont deux conditions de base de la sécurité. Vérifiez que vous disposez de ces équipements.

 

Comment fonctionne cette protection ?

diagnostic électricité - disjoncteur différentielLe système est simple. On relie l'enveloppe métallique des appareils à la terre par l'intermédiaire d'un fil appelé conducteur de protection. Le câble d'alimentation d'un appareil comporte donc un 3ème fil (bicolore vert/jaune) qui se raccorde sur la borne de terre dont sont équipées certaines prises ou boîtes de raccordement.

En cas de mise sous tension de la carcasse métallique d'un appareil électrique par suite d'un défaut d'isolement, le conducteur de protection écoule le « courant de fuite » à la terre. Le disjoncteur différentiel détecte cette fuite et coupe immédiatement le courant. C'est un disjoncteur intelligent.

 

 

 

Une sécurité supplémentaire : Les dispositifs différentiels à "haute sensibilité" (30 milliampères)

diagnostic électrique - disjoncteur différentielBeaucoup plus sensibles que les disjoncteurs différentiels généraux (500 ou 650 milliampères), ces appareils coupent le courant au moindre incident :

  • défaut d'isolement sur un appareil/li>
  • ou contact direct d'une personne avec un élément sous tension.

Ils sont imposés dans les logements neufs pour tous les circuits depuis le 1er juin 2003.

Dans les logements existants ils sont recommandés sur les circuits alimentant :

  • les locaux à risques particuliers : humidité, vapeurs corrosives,
  • les appareils mobiles utilisés notamment à l'extérieur, (tondeuses, tronçonneuses, outillage de bricolage...),
  • et lorsqu'il n'a pas été possible d'installer une prise de terre suffisante.

Le dispositif différentiel est placé à l'origine du circuit électrique présentant des risques. Bien entendu, pour que cette protection soit complète, l'installation générale doit être équipée d'une prise de terre.
Il existe :

  • des interrupteurs différentiels : Outre leur fonction de protection des personnes, les interrupteurs différentiels servent également à couper le courant manuellement sur le circuit à l'origine duquel ils sont placés.
  • des disjoncteurs différentiels : Ces appareils assurent en plus, comme tout disjoncteur, la protection des circuits. En cas de court-circuit ou de surcharge, ils coupent le courant.

IMPORTANT

  • Vérifiez bien que votre disjoncteur est "différentiel".
  • Une prise à trois bornes ne constitue pas en elle-même une sécurité. Vérifiez visuellement ou faites vérifier que la 3ème borne est effectivement reliée à un conducteur de terre et que celui-ci est bien relié à la liaison de terre.
  • Rappelez-vous que prise de terre et disjoncteur différentiel sont inséparables. La sécurité découle de leur association.

En effet, s'il y a mise à la terre sans que le disjoncteur soit différentiel, le courant ne sera pas coupé en cas d'anomalie. Il y aura danger pour les personnes qui toucheront l'appareil défectueux.
De même si vous avez un disjoncteur différentiel mais pas de prise de terre, en cas de défaut, il n'y aura pas d'écoulement du courant de fuite à la terre et le disjoncteur ne fonctionnera pas.

 

Les appareils à relier à la terre

En règle générale, les appareils électrodomestiques comportant une enveloppe métallique, tels que réfrigérateur, machine à laver, lave-vaisselle, cuisinière et four électrique, chauffe-eau, etc. doivent être reliés à la terre, on dit "mis à la terre".

Ces appareils sont équipés d'un dispositif de raccordement à la terre (borne de terre sur l'appareil, cordon d'alimentation à 3 fils, fiche avec contact de terre). Ils se branchent soit par l'intermédiaire d'une boîte de raccordement, soit sur une prise, reliées l'une et l'autre à un circuit d'alimentation comportant un fil de terre.

La norme impose dans toute nouvelle installation (dans le neuf ou dans l'ancien) la mise à la terre de toutes les prises de courant, quel que soit le type de local (1).

Les appareils électroménagers portatifs, équipés d'une fiche plate à deux broches, peuvent être utilisés dans la cuisine, la salle de bains ou toute autre pièce carrelée (2) dans la mesure où ils sont de classe II. Dans le cas contraire il est prudent d'envisager le remplacement des appareils.

(1) Il existe des règles particulières pour l'équipement des salles d'eau.
(2) Ces fiches plates peuvent être branchées dans les prises avec contact de terre.

 

Source : Guide PROMOTELEC (décembre 2003)


N'hésiter pas à nous contacter si vous envisager de réaliser un DPE ou Dossier de Diagnostics Techniques (DDT) sur le GRAND TOULOUSE par exemple à COLOMIERS ou sur la commune de TOURNEFEUILLE également sur la commune de FONSORBES ou sur la commune de TOULOUSE. Nous intervenons également sur BLAGNAC

Une question, un conseil,
un Devis Gratuit , contacter-nous
Tél : 05 61 06 46 03
Mobile : 06 14 23 07 53


Diagnostic électricité

L'électricité chez vous
en toute sécurité

Au sommaire